Skip to content

Published in: Mode

Leopard print.

By simone

Chilling and shopping with leopard Roberto Cavalli  blouse,Max&co pants, Calvin Klein collection shoes...

imageimageimageimageimageimageimage

 

The aim  of this blog was to talk about fashion. But since life isn't only about fashion, I find it natural to talk about other issues. Lately, since the economical crisis , in my town I can see a lot of blacks like me seeking for some coins. Mendicity saddens me. I'm not talking about mendicity that is part of some culture and religions and so, something normal and part of those societies. They are not Muslims or Buddhist monks, they are young black guys as me without a work or who are just lazy. At first my feelings were embarrassment, then I got angry towards them and last just sad. Sad because for many in occident a black beggar is something normal, it has to be its normal condition. The truth is for many it's normal and more comforting to see a black beggar than a black doctor. But it's only our fault. We keep at times confirming the clichés people wants to believe in. And sometimes it's really hard for me and I feel guilty living my little life at ease when thousands of people are out there struggling. But what can I do? I wish I could change things at my level. We'll I guess that's life after all. It's sad but true!

ce blog nait comme un blog de mode mais alors je me rends compte que je n'ai vraiment plus envie de rester que dans du superficiel. Qu'importe si très peu me liront, l'important est toujours de dire ce qu'on pense car le silence est pire surtout quand on sent à l'estomac qu'on se réprime parce qu'on a peur des jugements. J'étais au marché du vendredi de ma ville et encore une fois c'était le plein de mes frères noirs, mes voisins de terre nigérians. Tous avec le chapeau en main mendiant les sous. Au départ cette scène me gênait et me jetait dans un embarras énorme. Puis au fil du temps,les sentiments ont évolués et dons passés de la honte à l'exaspération et en fin de compte un sentiment de tristesse. Oui une tristesse infinie de voir qu'on en est encore là. Quand finira cette misère? Le plus gênant est de s'apercevoir que pour beaucoup c'est chose normal de voir un noir mendier. C'est sa condition naturelle. Parce que c'est vrai que il est très facile de se rappeler un noir qui mendie qu'un docteur noir qui nous a visité. À qui la faute? De temps en temps je me sens vraiment coupable de vivre des beaux moments alors que de milliers de gens pâtissent de nombreux maux. Et quand je le dis à mes proches la réponse est très souvent " et les riches alors qui vivent 100/h? Remercies Dieu du peu qu'il t'a donné et va de l'avant" c'est clair que c'est logique mais depuis que j'ai eu mes deux choux, je suis devenue d'une sensibilité et anxiété extrême. Je crois je devrais suivre les conseils de mon grand frère et commencer la méditation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *